À la Une
Comme chaque année, le barème permettant de calculer le montant de la fraction insaisissable de rémunération vient d’être revalorisé. Concernant les dettes de pension alimentaire, une autre règle s’applique.

Actualisation de la part insaisissable des rémunérations

Comme chaque année, le barème permettant de calculer le montant de la fraction insaisissable de rémunération vient d’être revalorisé. Concernant les dettes de pension alimentaire, une autre règle s’applique.

Comment calculer la fraction absolument insaisissable de salaire ?

Des quotités saisissables fixées dans un barème général

La fraction saisissable des rémunérations est calculée à partir d’un barème fixant des tranches de rémunération et la quotité saisissable applicable à chaque tranche. Ce barème est révisé chaque année.

Le cas particulier des pensions alimentaires

Cependant, pour les créances d’aliments, ou pension alimentaire, l’employeur peut prélever un montant excédant la fraction saisissable du salaire. Il doit néanmoins, dans cette hypothèse, laisser au salarié une fraction absolument insaisissable de sa rémunération.

Revalorisation de la fraction absolument insaisissable

Cette fraction est égale au montant du Revenu de Solidarité Active (RSA) pour une personne seule, quelle que soit la composition du foyer du salarié faisant l’objet de la saisie.

Le montant du RSA a été revalorisé fin septembre : pour une personne seule, il passe de 524.68 € à 535.17 €. C’est donc ce nouveau montant qui constitue la fraction absolument insaisissable du salaire, à compter du mois de septembre 2016.

Sources juridiques :
Décret n° 2016-1276 du 29 septembre 2016 (JO du 30/09)

Faites-nous part de vos réactions dans le champ commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

CONTACTEZ-NOUS

Envoyez un message