À la Une
Une aide financière est accordée aux apprentis afin de soutenir leur pouvoir d’achat. Attention, cette aide est versée à l’apprenti lui-même et non à l’entreprise qui l’emploie.

Aide forfaitaire aux apprentis

Une aide financière est accordée aux apprentis afin de soutenir leur pouvoir d’achat.

Attention, cette aide est versée à l’apprenti lui-même et non à l’entreprise qui l’emploie.

Les apprentis concernés par l’aide

L’aide est réservée au jeune âgé de moins de 21 ans à la date de début d’exécution du contrat, cette date devant se situer entre le 1er  juin 2016 et le 31 mai 2017. Pour bénéficier de l’aide le contrat d’apprentissage doit avoir été enregistré et transmis aux services de l’Etat.

Cette aide forfaitaire s’élève à 335 €, quelle que soit la durée du contrat d’apprentissage. Le jeune ne peut en bénéficier qu’une fois même s’il a conclu plusieurs contrats au cours de la période concernée. Elle est cumulable avec toutes les autres aides dont peut bénéficier l’apprenti, y compris avec les prestations sociales.

Les apprentis doivent se charger de la demande

L’aide est gérée par l’agence de services et de paiement (ASP). L’apprenti devra adresser à cet organisme les coordonnées de paiement et les informations nécessaires au versement de l’aide dans les délais suivants :

  • Avant le 16 juillet 2017, lorsque le début d’exécution du contrat est intervenu en 2016 ;
  • Avant le 15 décembre 2017, lorsque le début d’exécution se situe en 2017.

Les entreprises peuvent d’ores et déjà informer les apprentis pouvant bénéficier de cette aide forfaitaire de 335 €.

Références légales :
Décret du 28 février 2017, (n° 2017-267) publié au Journal Officiel du 2 mars

 

Vous cherchez une solution pour simplifier vos paies et vos RH ?

Découvrir les offres paie et RH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

CONTACTEZ-NOUS

Envoyez un message