À la Une
Les attentes des collaborateurs évoluent, entraînant une nécessaire remise en question des méthodes de management. Comment instaurer un climat de bien-être, véritable facteur de productivité et de fidélisation des salariés ?

Bien-être des collaborateurs : vers plus d’accompagnement et moins de contrôle

Ces dernières décennies ont été marquées par l’importance croissante de la qualité de vie au travail (QVT), à tel point que le bien-être des collaborateurs est devenu un véritable facteur de productivité et de fidélisation des salariés.

Vous vous demandez comment instaurer un climat de bien-être dans votre entreprise ? Cet article vous propose des pistes de réflexion pour trouver le juste équilibre entre plus d’accompagnement et moins de contrôle.

L’importance du bien-être des collaborateurs : la notion de Qualité de Vie au Travail

Le bien-être des équipes est un état d’esprit durable à développer dans la culture d’entreprise. À lui seul, il peut considérablement réduire la démotivation et le turn-over d’un service. Son effet est direct sur la performance globale d’une équipe. Le constat est simple : un salarié heureux est un salarié productif. C’est pourquoi il est essentiel de faire du lieu de travail un environnement propice à l’épanouissement.

La notion de Qualité de Vie au Travail confirme ce constat. Elle se définit comme un équilibre idéal entre la performance de l’entreprise et le bien-être des collaborateurs. La satisfaction au travail impacte donc directement l’efficacité de l’entreprise tout entière.

Selon l’ANACT (l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail), la QVT est caractérisée par 3 grands éléments :

  • ce que « contient » le travail (la valeur ajoutée du poste, l’adéquation des missions avec les compétences du salarié, les perspectives d’évolution, etc.) ;
  • les conditions de travail (la qualité de l’environnement de travail, l’équilibre entre vie privée et professionnelle, etc.) ;
  • la capacité à agir et à s’exprimer (la qualité des relations entre les salariés, le rapport à la hiérarchie, le lien avec les RH, etc.).

Dans cet article, nous avons choisi de nous focaliser essentiellement sur ce dernier aspect. La capacité à agir et à s’exprimer en toute confiance dépend du sentiment d’être épaulé, accompagné, sans être dans le contrôle permanent.

Plus d’accompagnement et moins de contrôle : l’équilibre à trouver

Renforcer le bien-être des collaborateurs, c’est avant tout une question de juste équilibre à trouver. Un équilibre entre davantage d’accompagnement des managers d’un côté, et moins de contrôle de l’autre. C’est un réel changement de paradigme dans les méthodes de management traditionnelles.

Plus d’accompagnement

Les fonctions managériales doivent tenir compte du besoin des collaborateurs d’être accompagnés et soutenus dans leurs projets. Cela nécessite de suivre étroitement le travail de chaque collaborateur et de prendre en compte leurs idées et leurs aspirations. L’accompagnement permet de créer des relations de confiance où le salarié sent qu’il peut compter sur sa hiérarchie.

L’accompagnement doit faire partie intégrante des processus de management en entreprise, de l’arrivée du collaborateur jusqu’à son offboarding. Cet accompagnement doit être clair, transparent et bienveillant. En plus d’aider le collaborateur au quotidien, l’objectif de l’accompagnement est de faciliter le rapprochement salarié-manager.

Moins de contrôle

Attention toutefois à l’excès d’accompagnement, surtout lorsqu’il n’est pas là pour aider, comprendre et simplifier la vie professionnelle du collaborateur. Le risque alors est de basculer dans le « tout contrôle », voire dans ce qu’on appelle vulgairement le « flicage ». Or, le salarié a besoin de savoir que son entreprise lui fait confiance. Cette confiance se traduit par le fait d’être accompagné en cas de besoin, mais aussi de disposer d’une certaine marge d’autonomie.

En plus de déployer des processus d’accompagnement des salariés, l’entreprise a aussi tout intérêt à laisser une marge d’autonomie dans le travail des collaborateurs (sauf en cas d’abus, bien évidemment : la confiance doit être réciproque), car le sentiment d’autonomie renforce le bien-être des collaborateurs.

Des outils pour favoriser le bien-être des collaborateurs en entreprise

L’équilibre du bien-être des collaborateurs entre davantage d’accompagnement et moins de contrôle est particulièrement difficile à trouver, et encore plus à atteindre ! D’autant plus qu’il dépend essentiellement de la perception propre à chaque salarié et à chaque manager. Dans ces conditions, comment faire pour connaître exactement le ressenti des salariés sur ces sujets importants ?

Le mieux reste de leur demander directement. Aujourd’hui, grâce à la digitalisation RH, il est possible de déployer facilement des outils destinés à mesurer le bien-être au travail. Par exemple, grâce à des logiciels, des portails salariés ou des applications qui permettent à ceux qui le veulent de faire des retours réguliers, potentiellement anonymisés.

Automatisée, la diffusion des questionnaires et l’analyse de leurs réponses sont alors très rapides. Le portail RH devient alors un outil précieux au service des entreprises soucieuses de comprendre la notion de bien-être de leurs collaborateurs. Bien qu’il soit possible de faire appel à des cabinets extérieurs spécialisés sur le sujet, ce type d’étude peut tout à fait être géré en interne via un service RH équipé des bons outils digitaux.

C’est ce que nous vous proposons chez SVP SIRH. Retrouvez une sélection de solutions digitales sur mesure et faites du bien-être des collaborateurs le fer de lance de votre productivité !

En lire plus :

Gestion RH : donnez plus d’autonomie à vos collaborateurs et libérez vos équipes RH

Formation et GPEC : comment favoriser et accompagner la montée en compétence de vos équipes ?

La sécurité des données de vos collaborateurs (RGPD, CNIL)

Nos offres vous intéressent ?

Vous souhaitez découvrir nos solutions ?

Demander une démo

Besoin d’un devis personnalisé ?

Estimez votre budget

Contactez-nous

Nous contacter

* Champs obligatoires