Business Intelligence : un outil de pilotage RH incontournable

Les directions des Ressources Humaines intègrent de plus en plus l’analyse de données, que ce soit pour optimiser la gestion des compétences et la formation, ou pour mesurer les performances et ajuster les ressources en fonction des besoins.

Les outils de Business Intelligence permettent désormais de faire parler les données RH, à condition de sélectionner de façon pertinente les indicateurs de performance.

Business Intelligence RH : des solutions à la portée de tous

La Business Intelligence vise à faciliter la prise de décision grâce à la collecte et au traitement de données en vue de leur interprétation. Appliquée à la gestion des ressources humaines, la Business Intelligence devient un véritable outil de pilotage, en permettant de mesurer l’évolution d’indicateurs comme la structure de la masse salariale, l’organisation interne, le turn-over, la politique de rémunération, la répartition des heures de formation…

Grâce aux technologies en mode Saas, toutes les données brutes deviennent accessibles en temps réel : le défi pour les RH consiste à les organiser et les hiérarchiser pour les transformer en éléments de choix stratégiques pour l’entreprise.

La business intelligence au service de la stratégie RH

Les ressources humaines connaissent la difficulté de traduire certains constats de façon chiffrée et mesurable, sur une base comparable aux pratiques d’autres directions, notamment financière ou commerciale.

La BI permet de baser les décisions sur des éléments tangibles, analyser les potentiels, identifier les points faibles, planifier les besoins de ressources et mettre en œuvre une rémunération basée sur la performance et construire les futurs référentiels.

Vers une GRH à la carte

De la grande entreprise à la PME, la Business Intelligence permet de mesurer plus finement les indicateurs individuels et collectifs. Organisées et analysées, ces données font émerger des informations plus qualitatives qui permettent de modéliser l’activité RH et son impact sur le développement de l’entreprise.

Les DRH sont souvent sollicités au moment des crises pour réduire les effectifs ou les augmenter suite aux variations des autres activités. Ils se positionnent alors en fournisseur, sans avoir participé aux décisions stratégiques. A l’heure où les décideurs demandent de plus en plus de d’agilité, cette position est-elle tenable ?

Passez de la réactivité à la proactivité !

Grâce à la Business Intelligence et aux outils d’analyse et de prédiction auquel elle permet d’accéder, les directions RH se placent en situation de pilotage, d’anticipation et d’adaptation stratégique, pour reprendre l’ascendant sur les décisions prises par les comités exécutifs.

Une approche proactive, nourrie par les outils de Business Intelligence, permet aux activités Business et RH de travailler ensemble en parlant le même langage pour mieux accompagner les décisions stratégiques de l’entreprise.

 

Découvrir les outils de Business Intelligence RH