- e-Paye - https://e-paye.com -

En l’absence de salarié, êtes-vous dispensé de déclaration sociale nominative (DSN) ?

La DSN est à la fois mensuelle et liée à la présence de salariés dans l’entreprise, car elle reflète la paie d’un établissement employeur. Il peut arriver que des établissements n’aient pas de salariés certains mois de l’année, notamment par exemple pour les activités saisonnières n’employant que des CDD durant certains mois de l’année ou dans le cas de cessation des contrats de travail lors de la mise en sommeil de l’activité de l’établissement.

Faut-il établir une DSN en l’absence de salariés ?

Un décret du 11 octobre 2019 prévoit la possibilité, à compter du 1er janvier 2020, de ne pas établir de DSN durant les mois pendant lesquels aucune rémunération n’est versée par l’employeur. Rappelons qu’en principe l’employeur doit établir la DSN chaque mois, par établissement et pour chaque salarié, et la transmettre à l’URSSAF.

Si aucune rémunération n’a été versée au cours du mois, l’employeur doit quand même souscrire la DSN, sauf demande de radiation de son compte auprès de l’URSSAF.

Traitement de la DSN néant avant 2020

Lorsqu’un établissement n’a aucun salarié à déclarer, il doit émettre une « DSN néant ».

Celle-ci permet d’informer les organismes destinataires des données de l’absence de transmission de données individuelles pour le mois concerné, et donc d’éviter les relances inutiles de l’employeur par les organismes de protection sociale. Elle est appelée « DSN néant vue employeur ».

A noter : la réception d’une DSN néant par un organisme ne porte aucune indication sur une disparition à durée déterminée ou indéterminée du personnel. Par conséquent, si un mois M fait l’objet d’une DSN néant et que la situation ne change pas en M+1, il convient de déclarer à nouveau une DSN néant au titre de M+1 et des mois suivants. La déclaration d’une première DSN néant n’emporte donc aucune conséquence sur la situation des mois qui suivent.

Traitement de la DSN néant à partir de 2020

À partir du 1er janvier 2020, en l’absence d’emploi salarié l’employeur pourra cesser d’effectuer la DSN dès lors qu’il aura obtenu de son organisme de recouvrement l’autorisation de ne plus l’adresser.

 

Sources et références légales
Décret n° 2019-1050 du 11 octobre 2019 (article 1, 1°, f et article 6, I), JO du 13

 

Des fonctionnalités RH à la carte pour valoriser les missions RH et offrir de nouveaux services à vos salariés >> voir une démo [1]