Quel est l’intérêt du cloud pour les fonctions RH ?

Le Cloud Computing, ou mode SaaS, se généralise au sein des fonctions RH car il répond à certaines problématiques d’efficacité et de productivité. Il permet d’augmenter la flexibilité en permettant l’ajustement des ressources en fonction de l’évolution des besoins, notamment pour ce qui concerne la gestion de la paie. Pour de nombreux DRH, le cloud permet de gagner du temps et de réduire les investissements, tout en améliorant l’agilité interne et les capacités d’évolution.

Les avantages du SaaS pour la gestion paie et RH

Selon une étude récente, une large majorité des directeurs financiers estime que le cloud permet une optimisation de la productivité des salariés et une réduction des coûts dans les domaines des dépenses informatiques, notamment la maintenance et les fonctions opérationnelles.

Les solutions de gestion des paies et des RH nativement gérées en mode Saas présentent 3 bénéfices essentiels :

Le temps réel est l’un des principaux intérêts du mode Saas, car il permettant de modifier et de visualiser directement l’impact de toute saisie dans le bulletin de paie. Certaines solutions, présentées comme du Saas, n’intègrent pas les outils de calcul et imposent des files d’attente pour traiter les calculs. Ces délais diminuent la productivité du gestionnaire de paie, limitent ses possibilités de simulation et engendrent mécaniquement une augmentation des coûts.

• La mutualisation : par définition, le terme Saas signifie que la solution maintenue par le prestataire. Les évolutions sont intégrées automatiquement, sans que l’utilisateur intervienne. Il s’agit de la mutualisation, qui permet de proposer des applications moins chères et plus rapides à mettre en œuvre, qui s’affranchissent de la contrainte du « versioning » imposée par le modèle logiciel « traditionnel ».

La sécurisation des données : avec le Cloud, la sécurisation et la confidentialité des données est mieux assurée qu’avec une application traditionnelle in-house, ou logicielle. Outre la diminution des risques d’intrusion, provenant souvent d’actes internes à l’entreprise, le cloud offre de meilleures garanties de sauvegarde des données, hébergées sur des systèmes maintenus par des professionnels spécialisés.

Cloud computing : des bénéfices liés à la technique et aux services

D’un point de vue stratégique, on peut identifier 3 principaux bénéfices, qui sont la maîtrise des coûts, la compétence et la conformité.

Techniquement, le mode Saas permet :

  • Un déploiement flexible
  • Des offres intégrées, évolutives et pérennes
  • Des solutions performantes, sécurisées et adaptées aux besoins du marché : portails clients ergonomiques, outils de communication et de reporting intégrés bénéficiant d’investissements en R&D

Le SaaS implique un accompagnement métier, fourni avec la solution :

  • L’expertise et le professionnalisme (best practices, procédures RH, mutualisation…)
  • L’expérience des consultants (audits, mise en place de process, vérification des paramètres…)
  • La réduction des coûts (mises à jour, hébergement des données, mise en commun des fonctionnalités…)
  • La mise en place rapide et la gestion de projet
  • Le partenariat entre le prestataire et son client
  • La transparence et l’optimisation des coûts
  • La réversibilité

Paie en Saas : le choix de l’optimisation des coûts et de l’efficacité

En se tournant vers les solutions Cloud, les entreprises bénéficient des meilleures pratiques adaptées à leurs besoins, grâce à la standardisation des fonctionnalités et de leur évolution continuelle. Ces technologies permettent également des délais de mise en place plus rapides que pour les projets ERP, avec des méthodologies standardisées et une mise en œuvre technique limitée au paramétrage et à la mise en place d’interfaces, et la réalisation d’économies d’échelle en matériel et maintenance informatiques, en personnel et en organisation.