À la Une

Renonciation de l’employeur à la clause de non-concurrence

L’employeur qui informe le salarié de sa renonciation dans la lettre de rupture respecte les dispositions conventionnelles qui imposent une renonciation à la clause par courrier recommandé dans un délai de 15 jours suivant l’envoi de la lettre de rupture. Il permet ainsi au salarié de connaître immédiatement l’étendue de sa liberté de travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

CONTACTEZ-NOUS

Envoyez un message