À la Une
Les soft skills sont plus que les nouvelles compétences recherchées par les entreprises. Pourquoi et comment choisir les candidats en adéquation avec ces besoins ?

Les soft skills : nouvelles compétences recherchées par les entreprises ?

Autant le dire tout de suite : non, les soft skills ne sont pas les nouvelles compétences recherchées par les entreprises, car elles le sont déjà depuis longtemps ! Même si la notion de soft skills est relativement récente, elle renvoie à un concept vieux comme le monde.

Ce concept c’est le fait que nous aimons échanger et évoluer avec des personnes qui se comportent (à peu près) comme nous. C’est tout à fait transposable au milieu du travail. Les entreprises cherchent à recruter des talents ou collaborateurs qui partagent les bonnes compétences comportementales (traduction de soft skills).

Alors pourquoi les soft skills font-elles de plus en plus la différence dans le processus de recrutement ? Quelles sont les compétences humaines et comportementales les plus recherchées actuellement ? Et comment choisir les soft skills dont votre entreprise a besoin ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Recrutement et mobilité interne : les soft skills font la différence

Les soft skill sont directement liées aux qualités d’une personne ou d’un candidat. Rappelez-vous la fameuse question des recruteurs en entretien : « Quels sont vos qualités et défauts ? ». Cette question vue et revue sert justement à évaluer les softs skills des candidats en face de vous.

Autrement dit, les soft skills sont des éléments propres à la personnalité de chacun. Dans l’idéal, elles ont un lien avec une compétence concrète (que votre entreprise recherche). Par exemple, imaginez un candidat qui vous dise : « Je suis quelqu’un de très organisé [soft skill]. Ce qui fait que je suis très à l’aise dans la gestion de projet [hard skill] » (top pour un poste de PMO, non ?).

Loin de s’opposer aux compétences opérationnelles, voire techniques, les hard skills, les soft skills les complètent à merveille. Même si l’idée n’est pas nouvelle, les « compétences douces » sont devenues tout aussi importantes que les compétences techniques.

En effet, selon une étude de 2019 du World Economic Forum, une hard skill deviendrait périmée au bout d’un an et demi en moyenne. De leur côté, les soft skills ont une durée de vie presque illimitée. Justement, quelles sont les compétences douces les plus valorisées aujourd’hui en entreprise ?

Les compétences comportementales recherchées par les entreprises

Il existe des centaines, voire des milliers, de soft skills. Le but n’est clairement pas de toutes les répertorier ici (ce serait aussi impossible qu’inutile !). Nous allons plutôt nous focaliser sur les compétences comportementales particulièrement prisées par les entreprises en ce moment.

Vous pourrez ainsi les garder en tête lors du recrutement de nouveaux talents. Pensez d’ailleurs à mentionner dans vos offres d’emploi les soft skills recherchées.

Voici une liste de soft skills indispensables à la majorité des entreprises (dont vous pouvez vous inspirer) :

  • La flexibilité : avec les crises actuelles et la généralisation du travail à distance, les salariés ne doivent pas être décontenancés par des changements dans leurs habitudes.
  • La créativité : recruter des collaborateurs créatifs, qui ont la capacité de « think out of the box », est le meilleur moyen de faire face à la concurrence lorsque les règles du jeu évoluent vite.
  • L’esprit d’équipe : avoir des salariés qui jouent collectif permet d’obtenir une équipe partageant les mêmes valeurs (c’est d’ailleurs en partie le propos de cet article).
  • L’organisation : toutes les entreprises ont besoin de personnes capables d’organiser, prioriser et planifier les bonnes idées.
  • L’intelligence émotionnelle : comprendre les émotions des autres favorise de meilleures relations professionnelles avec autrui (collègues, managers, clients).
  • L’esprit critique : la capacité à se remettre en question est la base de tout développement, surtout en période d’incertitude.

Comment identifier les soft skills dont votre entreprise a besoin ?

Bien sûr, les compétences douces idéales sont avant tout celles que vous recherchez pour votre entreprise. Elles dépendent aussi des compétences recherchées pour chaque poste que vous avez à pourvoir.

C’est pourquoi il vous faut prendre le temps, avec d’autres RH et les managers amenés à recruter, de lister les compétences comportementales dont votre entreprise a besoin à court ou moyen terme. Les effets bénéfiques se feront irrémédiablement sentir pendant le prochain recrutement, mais aussi au niveau du bien-être des collaborateurs.

Pour cela, le mieux reste d’utiliser des solutions de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences). Il serait dommage de limiter votre GPEC aux seules compétences techniques. Ce type d’outil doit également vous aider répertorier les soft skills présentes dans l’entreprise, ainsi que celles qui manquent (et dont vous avez cruellement besoin).

L’identification des soft skills dont votre entreprise a besoin suit la même logique que celle de la GPEC : il s’agit d’une gestion proactive des ressources humaines. Aujourd’hui, cette gestion peut se faire facilement grâce à un SIRH (Système d’Information Ressources Humaines).

Si vous recherchez un SIRH capable de simplifier votre gestion des ressources humaines, nous avons ce qu’il vous faut. SVP SIRH vous propose une solution modulaire, qui inclut un module dédié au management des compétences (dont la fameuse GPEC).

 

Construisez votre SIRH avec l’assistance d’experts métier en plus

 

 

En lire plus :

Les enjeux de la mise en place d’un logiciel SIRH

Les étapes de mise en œuvre d’un projet SIRH

Comment favoriser la communication interne grâce à un SIRH ?

Nos offres vous intéressent ?

Vous souhaitez découvrir nos solutions ?

Demander une démo

Besoin d’un devis personnalisé ?

Estimez votre budget

Contactez-nous

Nous contacter

* Champs obligatoires